Amlin Challenge Cup résultat

Amlin Challenge Cup résultat, Leinster Rugby victoire, Stade Francis, RDS, Rugby Irlande, Heineken Cup

Bienvenue à tous les fans de rugby de la France

Anchorhousedublin

Leinster 34 Stade Francais 13: Un trophée est un trophée, et le beau Amlin Challenge Cup a été remportée dans la grande manière. Pour la première fois la finale a eu lieu en Irlande, et pour la première fois il y avait un gagnant irlandais, tout en passant Connacht ont été épargnés retourner à leur sortie de l'Euro coutumier, pour la troisième année consécutive, Leinster leur a valu une place dans Heineken Cup la saison prochaine.

Stade Francais, eux-mêmes dans la dernière chance pour leur saison et leurs espoirs d'une place en H Cup la saison prochaine, n'a jamais disparu et ont montré plus d'esprit que peut-être on aurait pu s'attendre étant donné qu'ils étaient derrière à partir de la troisième minute. En effet, un graphique de la part de la possession et le territoire de la soirée aurait été énorme en faveur des visiteurs, mais leur exactitude et tranchant n'avait rien de Leinster.

Bien que Joe Schmidt n'aurait pas bénéficié d'une telle séance d'entraînement défensif exigeant avant d'affronter l'Ulster dans le Pro12 finale Rabo ici samedi prochain, il y avait tellement de points positifs à la nuit de Leinster, et un ou deux des lions, ainsi.

Leinster revendiqué la première moitié d'un double possible tout en jonglant avec leurs ressources avec une marque du rugby qui a montré pourquoi ils restent l'une des principales équipes d'Europe. Dans ce, Seán O'Brien nouveau entravé le match avec ce qui a semblé comme une récurrence de ses problèmes de veau, tandis que Fergus McFadden a été civière avec ce qui semblait une blessure au cou, j'espère que par mesure de précaution.

Leinster a démontré la précision et le but comme ils ont utilisé toute la largeur du terrain. Tout aussi important était leur forme dans la défense. Sergio Parisse était un danger dans les canaux extérieurs avant de disparaître, mais le service de Julien Dupuy était trop lourd et outhalf Jules Plisson trop joué devant une défense Leinster, dont la vitesse de la ligne est nettement sur la semaine dernière.

Un homme clé dans tout cela était Jonny Sexton, who on his penultimate match for his native province before apparently coming under the wing of Ronan O’Gara at Racing, showed superb tackling, passing, running, supporting and kicking out of hand as well as six from six.

Jamie Heaslip wasn’t far behind, Rob Kearney’s confidence grew some more, Ian Madigan sparkled, Isaac Boss’s 80-minute efforts were close to extraodinary, while as with the London Irish-bound Jamie Hagan (whose impact was immediate and nowadays, positive) le Munster lié Andrew Conway joue également son meilleur rugby.

Les craintes de la vente anticipée de billets, avec seulement 1200 tirés au sort parmi les 13.000-plus Supporters Club de Leinster, pourrait diluer l'occasion, n'étaient pas fondées. Bleu était la couleur dominante sur une ensoleillées, carnavalesque soir, Bande rose vêtu du Stade à une extrémité étant concurrencé par une fanfare de 21 pièces à l'autre dans bérets jouant un mélange de irlandais, Musique française et basque.

En accord avec l'esprit plus libre de l'Amlin, les deux équipes ont utilisé les paramètres complets de la hauteur de l'arrêt, with the home crowd quickly invited into the game by one of Leinster’s blistering, high tempo starts. From a lineout on halfway on the left, off the top ball from Devin Toner, Leinster went wide to McFadden. From the recycle, Madigan fed Boss as first receiver who passed inside for one of Nacewa’s trademark trailers close to an unmanned ruck. Critically, from his clean line break, and typical of Sexton, the outhalf was in support, as was that tryscorer par excellence, Madigan, for the run-in under the posts.

As critical as the score, was the defending on the line. Geoffrey Doumayrou showed good footwork deep inside the Leinster 22 and Julien Dupuy and Jules Plisson explored an unmanned blindside, before Sexton and Nacewa tackled the outhalf into touch. With the Stade scrum acquiring an edge on what was a difficult night for Mike Ross, Leinster withstood another battering, during which Sexton and, crucially, O’Brien held up Paul Williams over the line.

Whereupon, Leinster struck stealthily again. From a superbly hanging box-kick by Boss, Conway claimed the ball above Jeremy Sinzelle and just as sharply offloaded to the supporting Seán Cronin for him to run in the try. Sexton converted and after a penalty by Jérôme Porical, Leinster struck again.

Sexton, having found Nacewa with the preceding kick-off, delivered a perfectly weighted crosskick that was again plucked out of the air by the winger, who had the strength and presence of mind to offload out of Hugo Bonneval’s tackle for Kearney to dive over the pair of them. Sexton tagged on the touchline conversion for a laugh.

After another Plisson penalty on half-time, the second-half skirmishes weren’t helped by Nigel Owens being seemingly oblivious to the offside law, as Leinster soaked up pressure to land a couple of penalties by Sexton, the second after Hagan’s introduction at scrumtime.

Leinster’s line speed eased off, despite seasoned reinforcements. Paul Warwick, injecting more tempo on his last Stade outing in his latest incarnation of scrumhalf, and Plisson went wide, where Bonneval, l'ajout d'une menace largement supérieure à l'allumage pour le centre-arrière, mettre Sinzelle plus.

Plisson convertie depuis l'aile et le Stade revint frapper, mais Shane Jennings piraté sur un autre col lâche et de peine leur quatrième incursion avant Kearney a montré rythme réel sur un arc extérieur course seulement de se voir refuser l'essai par un appel du pied en contact marginal.

La foule a exigé un autre essai, et après de dures droite passant par Boss, Nacewa, et Shane Jennings, Cian Healy appliqué le coup de grâce.

Marquer séquence: 3 mins Madigan essayer, Sexton con 7-0; 20 mins Cronin essayer, Sexton con 14-0; 26 mins Porical pen 14-3; 28 mins Kearney try, Sexton con 21-3; 40 mins Porical pen 21-6; (half-time 21-6); 54 mins Sexton pen 24-6; 63 mins Sexton pen 27-6; 78 mins Healy try, Sexton con 34-6.

Leinster Rugby: Robert Kearney; Andrew Conway, Fergus McFadden, Ian Madigan, Isa Nacewa; Jonathan Sexton, Isaac Boss; Jack McGrath, Sean Cronin, Mike Ross, Quinn Roux, Devin Toner, Rhys Ruddock, Sean O’Brien, Jamie Heaslip (capt).

Replacements _ Richardt Strauss for Cronin, Cian Healy for McGrath (both 52 mins), Shane Jennings for O’Brien (both 57 mins), Jamie Hagan for Ross, Leo Cullen for Toner (both 60 mins), Andrew Goodman for McFadden (67 mins), David Kearney for R Keanrey (78 mins).

Not usedJohn Cooney.

Stade Francais:: Jérôme Porical; Jeremy Sinzelle, Geoffrey Doumayrou, Paul Williams, Hugo Bonneval; Jules Plisson, Julien Dupuy; Aled De Malmanche, Laurent Sempere, Rabah Slimani, Scott La Valla, Gerhard Mostert, David Lyons, Pierre Rabadan, Sergio Parisse (capt). Replacements _ Stanley Wright for De Malmanche (30 mins), Paul Warwick for Dupuy (half-time), Waisea Nayacalevu for Porical (56 mins), Anton van Zyl for Lavalla (67 mins), Julien Arias for Doumayrou (73 mins).

Not usedRemy Bonfils, Jeremy Becasseau, Lei Tomiki.
Arbitre: Nigel Owens (Pays de Galles).

Gardiner Street Dublin

Cette entrée a été publiée dans Amlin Challenge Cup résultat et étiqueté , , , , , . Ajouter aux favoris Permalink.

Les commentaires sont fermés.